CUBANET

31 mars, 2004



DISIDENCE
Des pancartes antigouvernementales apparaissent Santa Clara

SANTA CLARA, le 17 mars (www.cubanet.org) - Plusieurs pancartes écrites sur des murs dans différents endroits de la ville de Santa Clara sont apparues ce vendredi 12 mars, en attirant l'attention des voisins et des passants, qui se sont agglomérés et ont commenté, jusqu'à ce que les consignes furent enlevées par la police.

De très bonne heure le matin dans le logement situé dans la rue centrale Cuba # 470, propriété de communistes connus, est apparue une inscription avec une encre de couleur noire "Attention A Bas Fidel" et près de l'endroit, dans la rue Serafín Sánchez sur le mur de la maison qui fait l'angle, en face de la même rue Cuba, à coté du # 1, on pouvait lire "Fidel Assassin", pratiquement sous le nez José Chalup, président du Conseil Populaire.

Les voisins ont communiqué les fait à la police, mais quand celle-ci s'est présentée pour faire les démarches de rigueur, déjà des centaines de passants commentaient ce qui est arrivé et diffusait la nouvelle. Dans le premier cas la police a utilisé de la peinture pour enlever la pancarte du mur et dans le second, ont raclé la peinture sur laquelle était écrite la phrase qui faisait référence à l'attitude pendant plus de 40 ans de la plus haute direction du pays.

Plusieurs personnes consultées pensent que ces actions sont l'œuvre de "fous" parce que si on les attrape vous connaissez les conséquences ; d'autres on dit que ces pancartes ne solutionnent rien ni ne font tomber personne. D'autres, la grande majorité bien qu'ils ne le disent pas, montraient la complaisance sur leurs visages, mais les plus osés ont indiqué que c'était peu ce qui arrivait en comparaison avec le chapelet de calamités et de vicissitudes dont souffrent les Cubains en ces temps de modernité du monde.

Dernièrement il s'est produit un mouvement très fort de résistance civique nocturne dans diverses localités de la région centrale du pays, comme il arrive dans la municipalité de Cifuentes où depuis plusieurs mois la police déploie de fortes opérations pour chercher les auteurs présumés, et les jeunes et les personnes signalées par la police politique ont été appelés pour les avertir sur leurs activités de travail et politiques, parce qu'ils n'ont pas pu surprendre les personnes qui ont peint sur les murs les nombreuses pancartes qui y sont apparues.

On a pu vérifier que les CDR ont augmenté la surveillance après les faits mentionnés dans les rues Cuba et Serafín Sánchez. cnet/46


Traduction: Genevieve Tejera

[ NOUVELLES ]


CubaNet ne demande pas l'exclusivité à ses collaborateurs et autorise la reproduction de ces articles, à condition que Cubanet soit mentionné en référence.

 
SECCIONES

NOTICIAS
...Prensa Independiente
...Prensa Internacional
...Prensa Gubernamental

OTROS IDIOMAS
...Inglés
...Alemán
...Francés

INDEPENDIENTES
...Cooperativas Agrícolas
...Movimiento Sindical
...Bibliotecas
...MCL
...Ayuno

DEL LECTOR
...Cartas
...Debate
...Opinión

BUSQUEDAS
...Archivos
...Búsquedas
...Documentos
...Enlaces

CULTURA
...Artes Plásticas
...Fotos de Cuba
...Anillas de Tabaco

CUBANET
...Semanario
...Quiénes Somos
...Informe 1998
...Correo Electrónico


CubaNet News, Inc.
145 Madeira Ave, Suite 207
Coral Gables, FL 33134
(305) 774-1887